La Fraternité d'Onatar

Forum Français pour la guilde de la Fraternite d'Onatar sur ddo
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 deux petites filles dans la nuit.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anthalie
Officier
Officier
avatar

Nombre de messages : 641
Age : 42
Localisation : Royaume de Diane de Poitier. ^^
Date d'inscription : 02/03/2007

Feuille de personnage
nom de personnage: Dameaurore
profession n°1: Barde
niveau: 13

MessageSujet: deux petites filles dans la nuit.   Ven 31 Aoû - 14:16

Hada et Ysolte sont deux soeurs jumelles,

Leur maman était une enfant sauvage, vivant parmis les loups et son maitre druide.
Leur pere Vive-fleche était quand à lui un vaillant rodeur demi elfe qui aimait par dessus tout la foret et vivre loin du tourment des hommes et des elfes.

Leur amour avait ete immédiat comme deux astres lies qui s'étaient enfin trouvés.
Meme le vieux maitre druide, vieux chene, n'avait pu que constater que le destin de la nature se refletait dans chacun des gestes que les deux amoureux avaient l'un envers l 'autre.
Il autorisa donc l'intrus a rester dans son domaine et peu a peu l'adopta comme l un de ses enfants des bois au meme titre que Iriell sa filleet sauvage et son apprentie ou gognard son compagnon loup.

Cependant ce bonheur fut de courte durée, le jour de leur naissance fut un jour funeste pour leur famille.
Un clan de gob l'ours chassé par on ne sait quel demon de leur territoire avait decidé de s'installer précisement là ou vivait la petite famille.

Grace au ciel leur mere à la manière des louves s'était isolée dans un endroit encore plus sauvage de la foret pour mettre au monde ces deux filles.
Elle avait été accompagné par tache-blanche sa chouette qui l'accompagnait depuis le debut de son apprentissage de druidesse.
C'était un endroit qu'elle affectionnait particulierement tout au bord d'une petite rivière qui serpentait dans bois-profond jusqu'au domaine des elfes.

C'est là, sous la lueur d'une des lunes qu'elle put enfin entendre les premiers pleurs de ses filles.

Elle était épuisée, et c'est seulement quand elle se rassi,t les bebes dans les bras, qu'elle remarqua les lueurs inquietantes vers le sud là ou se dressait leur campement.
Puis en prétend attention elle entendit les tambours de guerre qui se rapprochaient ainsi que les trompes des goblours et des hurlement de loups. elle palit.
Elle essaya de se redresser mais elle etait sans force.

les tambours se rapprochaient, les enfants sentant l inquietude de leur mère pleuraient. Dans son etat, la femme louve savait qu'elle ne pourrait pas les défendre elle arracha alors des pants de sa robes et emmaillotta l'un de ses bebes, sa premiere née hadafang pour en faire un petit paquet.
Elle ordonna alors a sa plus fidele amie, sa chouette-effraie de voler pour la mettre en securité.

c'est les larmes au yeux qu'elle vit s'envoller avec difficulté, sous le poid de son precieux fardeau, sa compagne emportant avec elle l'un de ses bien les plus précieux.
Elle savait qu'elle ne passerai pas la nuit. Elle entendit les aboiement d'une meute de loup elle ne reconnus parmis eux aucun des siens. Il sse rapprochaient elle n'avait plus beaucoup de temps.
Elle utilisa ses dernieres forces pour confectionner avec les rubans de ses cheveux seuls souvenir laissér par ses parents un radeau de fortune ou elle deposa ysolte.
L'embarcation etait précaire mais devrait tenir. C'est en recommandant son bebe à damenature qu'elle poussa le frele esquif sur les flots.


Epuisée elle s'écroula sur la mousse qui poussait au pied d'un grand chene.
c'est la, que se retournant pour voir une derniere fois les astres et les etoiles qu'elle aimait tant, qu'elle sentit le metal froid d'une lance la transpercer.
Elle sourit, la mort faisait partie de la vie, par deux fois cette nuit elle avait donner le souffle a deux petites creatures, la mort pouvait la frapper l'équilibre n'avait pas été rompu.

Elle ferma ses paupieres, elle n'entendait plus ses bébés signe que mere nature dans sa bontée avait eux pitie d'elles et les avaient mis hors d'atteinte de leur assaillant...
Elle sombra.

_________________


Anthalie Douce lune humaine barde niveau 9
hadafang eclat de lune guerriere humaine niv 4
Dameaurore de hautes rives drow barde niveau 13
Minna-onatar champ de blé hobbit voleur niveau 7
Ysolte couleur de lune pretresse humaine niv 2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fraterniteonatar.actifforum.com
 
deux petites filles dans la nuit.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ENIGMES DES 3 PETITES FILLES
» [Danse avec les Loups] Un Hurlement dans la Nuit...
» Hurlements dans la nuit
» La Nuit tombe. Deux âmes obscures attendent dans la taverne.
» Les muses de la nuit [a effacer s'il vous plait ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Fraternité d'Onatar :: LA FRATERNITE D'ONATAR :: Les membres de la guilde :: Anthalie la barde :: les deux jumelles hadafang et Ysolte-
Sauter vers: